Imprimer Envoyer

Le livre

Presse et livre

  • La librairie est une des activités historiques du réseau de vente de la presse. La proximité entre ces 2 produits culturels justifie leur présentation dans un même univers commercial : 25 % des points de vente presse de proximité (hors univers alimentaire) proposent des livres à leur clientèle.
Circuits de distribution du livre

Circuits de distribution du livre

Source : Figaro du 13 mars 2009

Nombre de points de vente

On compte environ 25 000 points de vente de livres, dont 15 000 qui ont une activité véritablement régulière et, environ 3000 qui exercent cette activité à titre principal (ou réalisent une part significative de leur chiffres d'affaires avec le livre).

Les entreprises de diffusion du livre sont segmentées en niveaux de clientèle. Il existe 4 catégories :

  • le 1er niveau de points de vente, qui regroupe les 700 à 1300 clients les plus importants (librairies de référence et grandes surfaces culturelles) ; il bénéficie de visites fréquentes des représentants et des remises commerciales les plus élevées et représente de 60% à 75% du chiffre d’affaires des diffuseurs ;
  • les 1.000 hypermarchés, qui sont visités par une équipe spécifique de représentants ;
  • le 2ème niveau (4.000 à 12.000 points de vente selon les diffuseurs), qui regroupe les librairies de taille plus modeste, les points de vente de proximité, les supermarchés et les magasins populaires ;
  • les plus petits points de vente et les points de vente occasionnels, parfois appelés « 3ème niveau », qui s’approvisionnent auprès de grossistes ou des plates-formes régionales des distributeurs.

Source : Centre national du Livre, 2004

Assortiment des livres selon le type de points de vente

  • Les points de vente du livre présentent un assortiment de titres très variable : plus de 100.000 références pour les plus importantes d’entre elles, 20.000 à 60.000 pour les moyennes, 2.000 à 20.000 pour les spécialisées et 5.000 à 10.000 pour les plus petites, cet assortiment couvrant l’ensemble des domaines éditoriaux et, pour les plus importantes d’entre elles, une très large partie des fonds ainsi que les titres des petits éditeurs.
  • Les grandes surfaces culturelles (environ 300 points de vente en 2004) offrent un large assortiment pour les plus grandes d’entre elles (100.000 références pour les grandes FNAC parisiennes, par exemple) et un assortiment plus restreint et plus standardisé pour la majorité d’entre elles (15.000 à 50.000 références pour les FNAC de province ; 20.000 à 30.000 pour la plupart des Espaces culturels Leclerc, la majorité des Virgin de province et l’ensemble des réseaux Alsatia ou Cultura) ; le livre représente de 18 à 25% du CA total de ces grandes surfaces spécialisées.
  • Les hypermarchés présentent un assortiment restreint (5.000 références en moyenne pouvant aller jusqu’à 20.000 références pour les plus gros d’entre eux) ; la part du poche, du livre de jeunesse, des dictionnaires, du pratique et du parascolaire y est prépondérante.
  • Les supermarchés et magasins populaires présentent quant à eux, un assortiment très restreint (1.000 à 3.000 références), centré sur les meilleures ventes en nouveautés et en poche.

Source : Centre national du Livre, 2004

Répartition du prix du livre

Source : Syndicat national de l'édition

Nota : en moyenne un diffuseur de presse participant à la vente du livre perçoit 25% du prix du livre.

Chiffre d'affaires

  • 4 milliards d'euros pour 384 millions d'exemplaires vendus en 2008